Rwanda : The Gabiro Agribusiness Hub accueillera des projets d’investissement de près de 40 millions $

Medium_0202-115803-rwanda-the-gabiro-agribusiness-hub-accueillera-des-projets-d-investissement-de-pres-de-40-millions_m
Parmi les investisseurs étrangers figure l’entreprise agroalimentaire roumaine EA Agro qui a pour objectif de cultiver le maïs, du soja, du blé et des légumes sur un domaine de 978 hectares
Agence Ecofin | 02 février 2024

Rwanda : The Gabiro Agribusiness Hub accueillera des projets d’investissement de près de 40 millions $

(Agence Ecofin) - Au Rwanda, le potentiel de terres irrigables est évalué à près de 600 000 hectares. Alors qu’actuellement moins de 10 % de cette superficie est exploitée, les autorités encouragent des investissements privés afin d’accroître la production.

Au Rwanda, 7 entreprises locales et étrangères ont signé pour investir 50 milliards de francs rwandais (39,6 millions $) dans le domaine agricole irrigué « The Gabiro Agribusiness Hub » basé dans la région de Nyagatare dans l’est du pays. C’est ce qu’a révélé Ildephonse Musafiri, ministre de l’Agriculture et des Ressources animales, le 23 janvier dernier.

Selon les informations relayées par le quotidien local The New Times, les entreprises rwandaises concernées vont débourser 30,2 milliards de francs (24 millions $), soit environ 60 % du total des investissements annoncé pour la mise en œuvre de divers projets agricoles.  

Il s’agit notamment de la société d’investissement Kinvest, des spécialistes de la production horticole Green Fresh et Garden Fresh ainsi que de l’entreprise Agropark Gabiro. Ces 4 entreprises prévoient de valoriser une superficie totale de 1 766 hectares à travers les cultures du maïs, de haricots verts, de la noix de macadamia, du soja, du piment et de l’avocat.   

Parmi les investisseurs étrangers, figurent l’entreprise agroalimentaire roumaine EA Agro qui a pour objectif de cultiver le maïs, du soja, du blé et des légumes sur un domaine de 978 hectares. À cet acteur, s’ajoutent le semencier kenyan Western Seed Company qui s’engage pour la multiplication de semences de maïs sur un site de 898 hectares et le zimbabwéen Flock House qui veut développer des cultures fruitières sur une superficie de 282 hectares.

D’après M. Musafiri, les activités agricoles dans le cadre de ces nouveaux projets, devraient commencer le 31 mars 2024. « Avec ces nouveaux investissements, nous nous attendons à une augmentation de la productivité grâce à l’introduction de meilleures pratiques agricoles, et la création de plus de 6 000 emplois dans le domaine agricole », souligne le responsable.

Rappelons que The Gabiro Agribusiness Hub est un projet mis en œuvre par le gouvernement et l’entreprise israélienne Netafim spécialisée dans les solutions d’irrigation de précision. La première phase du projet prévoit l’exploitation de 5 600 hectares de terres agricoles, dont 30 % seront alloués aux communautés locales.

Stéphanas Assocle
  • Send a letter calling on the financial backers of Agilis Partners to stop the land grabs and human rights violations against the Kiryandongo community in Uganda
  • Who's involved?

    Whos Involved?


  • 11 Sep 2024 - Bruxelles
    Projection "Landgrabbed"
  • Languages



    Special content



    Archives


    Latest posts