Mobilisation contre les mégabassines dans le Puy-de-Dôme : entre 4 000 et 6 500 participants à une manifestation

Gillescharles.info | 12 mai 2024

Mobilisation contre les mégabassines dans le Puy-de-Dôme : entre 4 000 et 6 500 participants à une manifestation

par La Rédaction

Entre 4 000 et 6 500 manifestants se sont mobilisés dans le Puy-de-Dôme pour protester contre la construction de deux réserves d’eau destinées à irriguer 800 hectares de terres agricoles. La manifestation, organisée par des groupes écologistes, vise à défendre l’eau comme un bien commun.

Une mobilisation d’envergure s’est déroulée dans le Puy-de-Dôme pour protester contre la construction de deux mégabassines destinées à irriguer 800 hectares de terres agricoles dans la plaine de la Limagne. Entre 4 000 et 6 500 manifestants se sont rassemblés pour exprimer leur opposition à ces projets lors d’une grande manifestation organisée le samedi 11 mai.

Les participants, habillés en bleu pour symboliser l’eau, ont pris part à une « randonnée pédagogique, festive et artistique » au départ de Vertaizon. L’ambiance était bon enfant, avec la présence de deux tracteurs emmenés par la Confédération paysanne. Les organisateurs, notamment Extinction Rebellion et Les Soulèvements de la Terre, ont souligné l’importance de défendre l’eau comme un bien commun.

Les projets de construction de ces réserves d’eau ont suscité une forte opposition, notamment de la part des écologistes et des petits agriculteurs. Ils craignent que ces aménagements ne favorisent l’agrobusiness au détriment des exploitations agricoles familiales. La députée Clémence Guetté a même porté un projet de loi de moratoire sur les mégabassines pour tenter d’obtenir l’arrêt des travaux.

Malgré la présence massive des manifestants, la coopérative agricole Limagrain, soutien de ces projets, affirme qu’il est essentiel de garantir l’irrigation pour assurer la sécurité alimentaire, notamment en période de changement climatique. Pourtant, les opposants dénoncent une privatisation de l’eau au profit des grandes entreprises agroalimentaires.

La mobilisation contre ces mégabassines s’inscrit dans un contexte national où les prélèvements d’eau pour l’irrigation ont plus que doublé entre 2010 et 2020 en France. Le projet de loi agricole en cours d’examen au Parlement suscite également des inquiétudes, car il pourrait faciliter la construction de tels ouvrages d’irrigation en accélérant les procédures judiciaires contre les opposants.
  •   GC!
  • 12 May 2024
  • Send a letter calling on the financial backers of Agilis Partners to stop the land grabs and human rights violations against the Kiryandongo community in Uganda
  • Who's involved?

    Whos Involved?

    Languages



    Special content



    Archives


    Latest posts