Une entreprise chinoise va exploiter des terres agricoles dans l'ouest de l'Australie
Published: 14 Nov 2012
Posted in:  Australia | China
Comments (0) Print Email this
Xinhua | 14 novembre 2012

Shanghai Zhongfu, une entreprise chinoise, s'est vue attribuer un contrat qui va lui permettre, dans le cadre d'un bail de 50 ans, d'exploiter 15 200 hectares de riches terres agricoles, irriguées par la rivière Ord, dans l'est de la région de Kimberley, dans la partie occidentale de l'Australie.

L'entreprise chinoise a remporté ce contrat devant deux concurrents australiens dans le cadre d'un appel d'offre lancé en vue de mener à bien la deuxième phase du projet d'irrigation d'Ord. L'attribution du projet à Shanghai Zhongfu permettra de faire de cette zone une nouvelle région agricole asiatique.

Le gouvernement de l'Australie occidentale annoncera officiellement mardi prochain l'attribution à Shanghai Zhongfu de ce projet de deuxième phase d'expansion, qui doit permettre de doubler la superficie des terres exploitées dans le cadre du programme de développement agricole de Kimberley, qui a vu le jour il y a 30 ans.

Le gouvernement local a déclaré que l'investissement à long terme de Shanghai Zhongfu dans la région de Kimberley Est était très différent de l'acquisition controversée de la plantation de coton de Cubbie Station par le groupe chinois Shandong Ruyi pour un montant de 300 millions de dollars australiens (près de 312 millions de dollars américains), parce que dans le cas de Kimberley Est, les terres ne sont que louées et qu'elles sont encore en friche et inexploitées.

Shanghai Zhongfu devra investir au moins 250 millions de dollars australiens (près de 260 millions de dollars américains) pour transformer les 7 800 hectares de terres actuellement en friche qu'elle louera sur les plaines Knox et sur la rive ouest de l'Ord en plantations de cannes à sucre, et pour construire une sucrerie près de Kununurra.
Source:Xinhua