Accaparement des terres en Inde et en Ethiopie
Published: 01 Feb 2013
Posted in:  India
Comments (0) Print Email this
Pana 01/02/2013

Accaparement des terres en Inde et en Ethiopie

 

Des militants contre l'accaparement des terres en Inde et en Ethiopie vont se réunir à New Delhi - Le Forum d'action sociale indien (INSAF, en anglais) et l'Oakland Institute des Etats-Unis vont tenir un sommet d'une journée le 06 février au Centre international de l'Inde, à New Delhi, qui va réunir les militants résistant aux accaparements des terres en Inde et en Ethiopie.

Dans un communiqué de presse, reçu par la PANA à Lagos ce jeudi, les organisateurs de cette réunion ont indiqué qu'elle sera l'occasion inédite d'un dialogue entre les petits exploitants agricoles et les militants du droit foncier éthiopiens et leurs homologues indiens, qui va permettre à ceux qui sont directement affectés par les accaparements des terres d'échanger sur leurs expériences, leurs souffrances et élaborer collectivement des stratégies pour s'opposer aux responsables institutionnels et du secteur des entreprises de l'accaparement des terres.

Ces dernières années, on a assisté en Inde à un transfert massif des ressources foncières et naturelles des mains des paysans pauvres à celles de riches investisseurs, a souligné le communiqué en ajoutant que le 'pays était également devenu un spécialiste de l'accaparement des terres à l'étranger'.

Les entreprises indiennes sont le deuxième plus gros investisseur dans l'économie éthiopienne, avec des investissements approuvés d'une valeur de près de 05 milliards de dollars et des accords de bail foncier sur plus de 600.000 hectares à travers l'Ethiopie.

Ces contrats ont été facilités par le gouvernement indien, qui soutient la fusion et l'acquisition des entreprises existantes, les partenariats public-privé et a récemment accordé la plus importante ligne de crédit d'EXIM Bank (de 640 millions de dollars) à l'Ethiopie.

L'Ethiopie fait l'objet d'une politique agressive d'investissement agricole extérieur et a cédé en bail près de 3,6 millions d'hectares de terres pour l'implantation d'exploitations agricoles de 2008 à 2010.
 

Source:PANA