Conférence: Etat des acquisitions massives des terres agricoles en Afrique de l'Ouest
Published: 14 Feb 2013
Posted in:  COPAGEN
Comments (0) Print Email this

Inades Formation | 14/02/13

Conférence: Etat des acquisitions massives des terres agricoles en Afrique de l'Ouest

Le phénomène d'acquisitions massives des terres agricoles connaît une dangereuse exacerbation depuis 2008, conséquence de la combinaison de plusieurs facteurs. Il constitue un véritable danger pour l'Afrique en ce qu'il prive les communautés rurales de leur principal moyen de subsistance. C'est pourquoi, la COPAGEN l'a inscrit à l'ordre de ses priorités du moment

La Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN), sous la coordination d'Inades Formation, Point focal régional de la Coalition, en partenariat avec Inter Pares, le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI) et le Redtac (Université de Montréal, Canada), a entrepris une étude-inventaire sur les cas d'acquisitions massives des terres dans 9 pays de l'Afrique de l'Ouest - Burkina Faso, Guinée, Guinée-Bissau, Bénin, Mali, Togo, Sénégal, Niger, Côte d'Ivoire. Dans le but de partager les résultats de ces études, la Coalition organise une conférence publique le vendredi 15 février 2013 de 9h00 à 12h00, dans la salle de conférence CERAP-Inades à Cocody (rue Mermoz), sur le thème : " État des lieux des acquisitions massives des terres agricoles en Afrique de l'Ouest ; ampleur, acteurs, mécanismes et perspectives ".

Il s'agira de :

• montrer l'ampleur (nombre de cas, localisation, superficies acquises, utilisation des terres concernées avant et après acquisition, etc.) des acquisitions massives des terres dans les 9 pays de l'Afrique de l'Ouest ;

• présenter et caractériser les acteurs concernés (acheteurs, vendeurs, intermédiaires, etc.) et leurs rôles respectifs ;

• analyser les mécanismes par lesquels s'opèrent ces acquisitions (modalités et Instruments juridiques utilisés, les flux financiers et matériels occasionnés) ;

• analyser les motivations déclarées et non déclarées qui sous tendent les acquisitions massives des terres ;

• présenter les perceptions et appréciations des acteurs sur la question des acquisitions massives des terres ;

• présenter la suite de la recherche.

Cinq conférenciers feront face au public notamment :

1. Dr. Assétou Samaké, épouse MIGAN, Université de Bamako. (Mali)
2. Dr. René Segbenou, Consultant Indépendant, Bénin
3. Dr. Mamadou Goita, Directeur IRPAD Afrique Mali
4. Rose-Anne St-Paul, Etudiante/chercheur Université de Montréal, Canada
5. Myriam Minville, Etudiante/chercheur Université de Montréal, Canada

Contacts : 22 40 02 16 | ifsiege@inadesfo.net